Demande de financement
Cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Accepter
Formulaire de contact

    Chiffre d’affaires : Sélectionner une des 3 options
    Moins de 10MEntre 10 et 200MAu-delà de 200M
    Remplir 3 champs sur 6 nécessaires pour l’envoi du formulaire
    25/11/2022

    France Cacao

    Aliments transformés
    • Bazoches-sur-le-Betz
    •  - 
    • Centre-Val de Loire
    60 collaborateurs

    France Cacao, plus connue sous le nom de Comptoir du Cacao, fut fondée en 2001. Depuis plus de 20 ans, cette chocolaterie française et familiale regroupe tout le savoir-faire artisanal des maîtres chocolatiers. Basée à Bazoches-sur-le-Betz, au coeur du Loiret, elle fabrique et commercialise du chocolat haut de gamme tels que des pralinés feuilletés qui ont remporté plusieurs récompenses (2 prix au Salon du Chocolat de Paris, 1 prix au Great Taste Awards de Londres et 1 médaille lors des International Chocolate Awards).

    Les matières premières proviennent presque exclusivement de France : crêpe dentelle de Bretagne, caramel beurre salé d’Isigny, fruits confits de Clermont-Ferrand, nougat de Montélimar, etc…
    A l’exception des fèves de cacao, 95% de la matière première entrant dans la composition des chocolats est exclusivement issue de régions françaises. En complément de cet approvisionnement de qualité, le Groupe bénéficie également des certifications Agriculture Biologique et Made In France. De plus les packagings sont tous produits en France avec des matières premières (bois, papier, cartonnage) issus de Sologne et des Vosges.

    Le Groupe est actif dans la prévention et la gestion des déchets : recyclage des anciennes machines, revalorisation des chutes de production, optimisation des impressions papier, révision totale des déchets pour optimiser le tri sélectif, valorisation des déchets organiques en biogaz etc.

    France Cacao est également sensible aux enjeux sociaux : forte représentativité des femmes (77% en 2021), accueil de nombreux stagiaires, programme de diminution de la pénibilité, dons réguliers de lots pour des associations locales.

    ACCOMPAGNEMENT RSE
    Évolution du taux de réponses retraitées

    Le taux de réponses retraitées est un indicateur calculé par l’équipe de gestion permettant de mesurer l’implication du management dans la construction de sa politique RSE.

     

    La première partie du questionnaire évalue la performance environnementale, sociale et de gouvernance de l’entreprise. Dans la section environnementale, les sujets tels que la lutte contre le changement climatique, la transition vers une économie circulaire et la protection de la biodiversité sont évalués. La section sociale évalue des sujets tels que la promotion d’une croissance économique durable, l’égalité des sexes, le travail décent pour tous et la réduction des inégalités. Enfin, la section gouvernance évalue la qualité des relations avec le personnel, la promotion de structures de gestion et de rémunération saines, la diversité, la lutte contre la corruption et le respect des obligations fiscales.

     

    La seconde partie du questionnaire se concentre sur des aspects techniques spécifiques à chaque secteur d’activité. Les questions sont conçues et adaptées pour évaluer les risques ESG auxquels chaque secteur est exposé. Ces questions sont adaptées pour chaque nouveau secteur entrant dans le portefeuille du fonds au moment de l’investissement.

    Bilan carbone (en teq CO2 / M€ de chiffre d’affaires)

    Les méthodes de calcul utilisées pour mesurer l’empreinte carbone prennent en compte les scopes 1 et 2 en réel et le scope 3 en estimatif.

     

    Le Scope 1 comprend les émissions directes de gaz à effet de serre (GES) provenant de sources appartenant ou contrôlées par l’entreprise, comme les émissions provenant des installations de production d’énergie et des usines, par exemple. Les données des factures d’énergie et les fiches d’écriture comptable sont utilisées pour collecter les informations nécessaires au calcul du scope 1.

    Le Scope 2 concerne les émissions indirectes de GES provenant de la production d’électricité, de chaleur ou de vapeur consommées par l’entreprise. Les mêmes données des factures d’électricité de l’entreprise peuvent être utilisées pour collecter ces informations.
    En ce qui concerne le Scope 3, il comprend toutes les autres émissions indirectes liées aux activités de l’entreprise, la méthode de calcul varie en fonction de l’ampleur des émissions et des données disponibles.

     

    Ici l’entreprise a une émission totale de 1 100 tCO2 sur l’année 2021 soit 261 tCO2 par millions d’euros de chiffre d’affaires. Ses émissions de gaz à effet de serre correspondent à la quantité annuelle de CO2 séquestré par 100 hectares de forêt en croissance (Énergie, Achat de produits, Fret, etc.) ou à 650 allers-retours Paris – New York.

    L'entreprise n'a pas encore réalisé de DPEF